Medicago Sativa – La reine des plantes fourragères

La Luzerne est la plante fourragère par excellence, la plus répandue en Italie et dans le monde. C'est une amie de la nature irremplaçable, elle est essentielle à la biodiversité et enrichit le sol en minéraux. Elle représente une source fondamentale de protéines végétales en matière d'élevage. Elle est également riche en fibres, vitamines et minéraux. La teneur en protéines de la luzerne dépend de sa symbiose avec le rhizobium, bactérie qui colonise les racines et transforme l'azote gazeux en azote organique.

L'Italie est un territoire hautement adapté à la culture de la luzerne. En effet, grâce aux conditions climatiques favorables et à la composition des sols, on peut cultiver la luzerne sans engrais chimiques, ni pesticides ou irrigation par les eaux souterraines.
Toutes ces caractéristiques font de la luzerne une plante respectueuse de l'environnement ainsi que la culture idéale pour l'agriculture fourragère biologique.

La luzerne est l'essence fourragère la plus utilisée pour la fenaison au vu de la qualité du fourrage obtenue. Notamment quand elle est déshydratée, cette plante possède le meilleur rendement en termes de protéines et de fibres par hectare. De plus, la luzerne apporte de manière plus équilibrée, par rapport aux autres plantes fourragères, tous les éléments minéraux nécessaires à l'animal. Étant actuellement le fourrage dont la composition est la plus proche de celle de la plante en pleine terre, la luzerne constitue une véritable source de substances, y compris en termes de vitamines, d'acides organiques et d'oligo-éléments.

Une alimentation à base de luzerne est essentielle à la croissance des animaux de manière saine et durable et garantit la production de lait, viande et œufs de très bonne qualité. 

 

 

Bref rappel historique

Découverte il y a 9000 ans en Asie centro-occidentale où elle était connue sous le nom d'alfachpacah “le meilleur des aliments", la luzerne arrive en Europe aux alentours de 490 av. J.C.

Elle se répandit en Italie aux alentours de 150 av J.C. et ses précieuses caractéristiques furent décrites par les historiens de l'époque:

“La luzerne est la meilleure plante fourragère, car, d'abord après l'avoir semée elle dure 10 ans, ensuite parce que, chaque année, on la fauche quatre fois voire six fois, car cela enrichit le sol, car même le troupeau le plus mal en point reprend des forces en la mangeant, car c'est une excellent remède pour le bétail malade ; en effet un seul arpent de luzerne suffit pour nourrir trois chevaux durant une année entière”.
(Lucio Columella, De re rustica)

 La luzerne aujourd'hui

Depuis quelques décennies, la luzerne – produit de la tradition agricole destinée à l'alimentation animale – est entrée, sous sa forme déshydratée, dans l'ère de la modernité et du progrès.
Cette nouvelle dimension lui confère un rôle essentiel non seulement au regard de sa fonction traditionnelle – en tant que base alimentaire animale – mais notamment dans son rôle de garant d'une agriculture performante, de la protection de l'environnement et de la conservation du territoire.
Aujourd'hui la luzerne couvre environ 35 millions d'hectares de la surface terrestre pour une production annuelle de 47 millions de tonnes. En Europe, où la production est d'environ 10 millions, la culture se concentre majoritairement en France, en Espagne et en Italie. L’importance de la luzerne consiste en l'apport de protéines végétales dont elle est naturellement riche. Les protéines sont indispensables à l'élevage des lapins, des ruminants producteurs de lait et de viande, des volailles productrices d'œufs et des chevaux.

Ce sont étrangement les propriétés les moins connues de la luzerne qui lui permettent de recevoir le titre de "Culture la plus viable":

Elle est essentielle à la biodiversité - la culture de la luzerne accueille une microfaune jusqu'à 100 fois supérieure à celle du blé – et à l'apiculture - la période de floraison prolongée, assure un apport en nutriments aux abeilles de mai à octobre.
- Son système racinaire qui se développe jusqu'à 5 mètres de profondeur, assure l'échange de matière organique avec le sol durant toute l'année, empêchant ainsi l'érosion du sol.
- Elle purifie et fournit de l'azote également - elle absorbe l'azote de l'air et du sol, elle n'a donc pas besoin de recevoir des fertilisants azotés, tandis que la profondeur de son appareil racinaire permet de capter l'excès d'azote dissous dans le sol, en le restituant ensuite à la culture suivante.
- Elle possède un rôle fondamental dans la lutte contre la pollution produite par les activités agricoles à l'occasion de la rotation des cultures - la culture de la luzerne dure en moyenne 5 ans tandis que celle des céréales est annuelle.
- Elle est indispensable à la bonne santé des animaux - Une alimentation à base de luzerne est un gage de santé pour les animaux.
Des recherches effectuées pour le compte de l’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) montrent que la luzerne augmente et améliore la production de lait, donne une viande moins grasse, plus tendre et plus rouge. Ses pigments colorent le jaune de l'œuf, tandis que les acides gras (Omega 3) enrichissent la viande de lapin.
...y compris pour nous, les humains - Riche en vitamines, en acide folique, en sels minéraux, en fibres solubles et insolubles, en pigments antioxydants comme le bétacarotène et la chlorophylle, la luzerne est de plus en plus utilisée pour l'alimentation humaine sous forme de graines germées. De plus, en 2009 l’EFSA (Autorité Européenne pour la Sécurité Alimentaire) a homologué l'extrait de feuilles de luzerne, complément alimentaire utilisé en tant que complément protéiné, capable de contribuer de manière importante, et ce, à large échelle, à la lutte contre la famine dans le monde.

L'Italie est un territoire hautement adapté à la culture de la Luzerne. En effet, grâce aux conditions climatiques favorables et à la composition des sols, on peut cultiver la luzerne sans engrais chimiques, ni pesticides ou irrigation par les eaux souterraines.

En 50 ans d'activité, les recherches et les études sur la luzerne ont été incessantes pour le Groupe Carli, tout comme le soutien à sa culture en tant que fondement d'une agriculture saine et durable.